Tipibookshop et L'Enfant Sauvage vous propose leur coup de coeur chaque semaine :

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre Love me by Josh Kern

"For me, love is when you do things for someone or something without expecting something in return -- to dedicate yourself." J.K

Le livre contient environ 250 scans de cahier (125 visibles et 125 cachés pour s'ouvrir)

Love Me offre les moments intimes dont nous avons désespérément besoin en ce moment. Fuck Me, un journal visuel de patineurs, d'amoureux et d'autoportraits qui nous a tous fait nous sentir moins seuls. Ce qui a commencé comme une forme d'auto-thérapie est devenu une profession. Au début, le joueur de 26 ans avait l'impression de ne pas s'intégrer, mais à la fin, il y a toujours un endroit pour se cacher de ce sentiment exact - même si c'est derrière une caméra.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre Rabbit / Hare by David Billet & Ian Kline

David Billet et Ian Kline ont réalisés ces photos lors d'un roadtrip au Texas.

Aucune autre région des États-Unis ne possède peut-être un ensemble aussi solide d'idées préconçues.
Alors oui : vous verrez des "ten-gallon hats", un drapeau confédéré capricieux ou même un baptême dans un abreuvoir.
Mais la vraie gloire de Rabbit / Hare est à quel point ses créateurs ont défié les stéréotypes faciles: ces images ne tirent pas leur vie palpable d'un simple sujet.

Dans ce livre, les papillons et les poils du dos sont tout aussi magiques et banals, comme ils devraient l'être.
Les qualités de lumière sont également des qualités de sensibilité. Les êtres humains sur les images se délectent doucement des plaisirs de monter à cheval, de fumer des cigarettes ou d'exposer la peau au soleil et à l'air.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre Push the sky away by Piotr Zbierski

Les photos de Piotr ne sont pas le reflet de la réalité, elles sont plutôt la réponse à la réalité existante: apprivoisées, connues et inconnues, reproductibles et fermées en un seul phénomène, habitées par des dieux détrônés de vieilles croyances et assaillies par les peurs de la civilisation.

Tout ce que nous voyons sur les photographies est l'image du passé. Cependant, ces photographies malgré des références directes à la vie de l'auteur (voyages lointains, aux «bords» du monde, rencontres, conversations, souvenirs, angoisses, envie de se pénétrer, brisant sa propre incertitude, parfois aliénation à l'autre) et vice versa) ne constituent pas un dossier d'expérience autobiographique.

La disposition de ces photographies - présentées d'une manière profondément réfléchie - crée un certain ordre d'expériences, décrivant le passage de la vie de leur auteur et - ce qui est important - que la «description» en quelque sorte à rebours, ne se concentre pas sur l'expérience personnelle de la Photographe, mais sur la rencontre avec un homme du monde avec sa durabilité et sa variabilité, mais aussi sur le phénomène de cohérence de certains rituels expressifs, gestuels, émotionnels. Texte d'Eleonora Jedlińska

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre Echoes Shades by Piotr Zbierski

Comment une culture exprime-t-elle et communique-t-elle ses liens ancestraux avec la nature? Dans Echoes Shades, Piotr Zbierski tourne son appareil photo pour se concentrer sur un certain nombre de communautés différentes à travers le monde; rendant hommage à leurs cérémonies uniques et à leurs rituels quotidiens qui servent de pont entre leur réalité matérielle et leurs croyances spirituelles.

À l'aide de différents outils photographiques, l'artiste développe un journal visuel impressionniste qui reflète ses voyages mondiaux et ses échanges multiculturels. Zbierski a documenté des rituels chamaniques en Sibérie, a travaillé en étroite collaboration avec les tribus de la rivière Omo Vallery en Éthiopie et a vécu de première main les cérémonies du souvenir des morts pratiquées par les Toraja, un groupe ethnique indigène de la région montagneuse du sud de Sulawsi en Indonésie. Il a été témoin de la manière dont la relation ancestrale de la tribu avec la nature fournit une force motrice puissante dans toutes ces cultures.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre WoMan Ray: The Seduction of Photography

Man Ray, maître surréaliste et représentant du mouvement Dada, a réussi à réinventer non seulement le langage photographique, mais aussi la représentation du corps et du visage, ainsi que les genres du nu et du portrait eux-mêmes.

Ce livre rassemble environ 200 photographies produites à partir des années 1920 jusqu'à sa mort en 1976, toutes mettant en vedette des sujets féminins. Á travers des radiographies, des solarisations et des doubles expositions, le corps féminin subit une métamorphose continue de formes et de significations, devenant une forme abstraite ou portrait réaliste, dans d'infinies variations ludiques et raffinées.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre "Kino" by Ricarda Roggan

Ricarda Roggan, an artist and passionate cineaste, frequently went to the cinema between 1994 and 1999 to photograph American films. She assigned her pictures to different categories: landscape, car, street, disaster, hotel. Her photos of America tell of a land of longing, of the hunger for images and the analogue possibilities of a pre-digital age as well as of the pleasure of watching explosions in half-empty cinemas at night. Kino shows a selection of her pictures shot on high-sensitivity 35 mm film.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre "Untouched" by Guy Bourdin

Photographe iconique dont les images de mode ont inspiré des générations après lui, Guy Bourdin se voit célébré dans une nouvelle monographie. Cependant à la différence d'autres ouvrages, Untouched explore les premières années du photographe né en 1928, bien avant que ses photos de mode aux couleurs vibrantes et ses saisissants portraits ne soient édités dans les pages du Vogue.
Réunissant photos de jeunesse, notes manuscrites ou premières photos en noir et blanc de Guy Bourdin jamais révélées au public, l'ouvrage nous plonge dans ses premières années et révèlent une facette plus intime de l'artiste. 
Untouched compose le premier volume d'une collection de 8 ouvrages qui exploreront l'univers du photographe.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre INTERMèDE (un visage de lignes) by Anne De Gelas

Le travail de Anne De Gelas s’étire au fil des jours de manière obsessionnelle autour d’une expérience de vie, la sienne qui pourrait être celle de tant d’autres car sans doute à ce point banale qu’interchangeable.

Et pourtant les événements qui la rythment sont ceux qui font battre le cœur, qui bouleversent : l’amour, la naissance, la maternité, la perte, l’avancée en âge, la mort.

Parler de l’expérience humaine, moins la documenter que la partager de manière brute et parfois violente, avec comme support, principalement le livre dans lequel se mêle photographies, textes, citations et dessins, comme moyen de diffusion à large échelle.

Le livre comme objet dont on prend possession, qu’on transporte, qu’on abandonne et reprend.

Cette semaine le coup de ❤️ du Tipi Bookshop et de L'Enfant Sauvage

le livre 1528 by Rohit Saha 

91321758_3330672670281571_40554979670276

Dans la série d'ouverture de son livre photo 1528, Rohit Saha donne rapidement le ton au récit qui suit. Il s'ouvre sur une image granuleuse en noir et blanc du visage d'un homme, encadrée de telle sorte qu'elle coupe juste sous ses yeux, son regard indéfectible dirigé vers le spectateur. Cela injecte le travail avec un ton conflictuel qui refait surface à maintes reprises au cours du livre.

1528 by Rohit Saha 

"Avec ce projet, mon objectif était de comprendre la nature et l’ampleur de ces affrontements fictifs que l’on appelle les «fausses rencontres», en gardant le paysage comme témoin. En me portant volontaire pour l'EEVFAM (Extra-Judicial Execution Victim Families of Manipur) - une organisation formée par les veuves des victimes - j'ai acquis un aperçu et rassemblé des preuves de la situation actuelle. En parcourant les témoignages des victimes ainsi que les témoignages, j'ai pu façonner mon point de vue actuel - un livre photo de mes expériences personnelles." R.S

Anciennement connu sous le nom de «Royaume de Manipur», un État princier sous les Britanniques, Manipur fait maintenant partie des huit États du nord-est de l'Inde. Le premier fleuve ici est connu comme Imphal, après quoi la capitale a également été nommée. Manipur est flanqué du Nagaland à son nord, du Mizoram au sud, de l'Assam à l'ouest et du Myanmar à l'est.

La vallée, qui est entourée de neuf collines, est également appelée «la terre des joyaux» en raison de sa forme ovale. Cependant, depuis la fin des années 1980, Manipur a été considéré et qualifié d’état perturbé après un cycle brutal d’insurrection et de contre-insurrection.

En août 2016, après une grève de la faim de 16 ans pour protester contre la suppression de la loi sur le pouvoir spécial des forces armées (AFSPA), militante des droits civiques et poète, Irom Sharmila a rompu son jeûne. Elle a commencé en 2000, en réponse au meurtre injustifié de dix personnes dans un arrêt de bus par les forces armées dans un village appelé Malom. Cet épisode est connu sous le nom de massacre de Malom. La loi, telle qu’elle a été appliquée à Manipur - souvent décrite comme un «État perturbé» - permet aux militaires d’exécuter quiconque sur la simple suspicion de terrorisme. On a récemment affirmé qu'il y avait bien plus de 1 528 personnes décédées lors de ces exécutions extrajudiciaires perpétrées par les forces armées entre 1979 et 2012.

Le but de Rohit Saha est de comprendre la nature et l’ampleur de ces affrontements fictifs qui sont appelés «fausses rencontres», en gardant le paysage comme témoin. En se portant volontaire pour l'EEVFAM (Extra-Judicial Execution Victim Families of Manipur) - une organisation formée par les veuves des victimes - Rohit Saha a acquis un aperçu et rassemblé des preuves de la situation actuelle. En parcourant les témoignages des victimes ainsi que les témoignages, il a pu façonner ma perspective actuelle - un livre photo de mes expériences personnelles.

Contact

Tél : (+32) 483 05 17 62

info@enfantsauvagebxl.com

L'Enfant Sauvage

Rue de l'Enseignement 23

1000 Bruxelles

Ouvert du jeudi au samedi

de 13h à 19h

LogoLaboriver.png

2020 L'enfant Sauvage - Mentions Légales,  Référencement ASI

L'Enfant Sauvage est un espace d'exposition photo 

 

Tags: Accrochage, Nuit des musées, Photographie contemporaine, Pellicule, Contemporains, Musée d art, Affiches, Festivals, Exposition de photos, Exposition présentée, Collections permanentes, Soirée d ouverture, Street art, Inauguration, Festival photo, Poétique, Rencontres photographiques, Temps de pose, Luminosité, Art photographique, Diaphragme, Profondeur de champ, Club photo, Quantité de lumière, Médiathèque, Sculpture, Vitesse d obturation, Obturation, Cartier bresson, Exposition photographique, Première exposition, Pavillon, Beaux Arts, Tirages, Photographier, Exhibition, Galeries, Photographiques, Artistes, Expo, Art contemporain, Photographes, Artiste, Photographe, Photographies exposées, Centre des expositions, Faire des expositions, Grands photographes, Trop sombre, Expose, Vernissage de l exposition, Doisneau, Vernissage, Surexposition, Présente des expositions, Atelier des lumières, Expositions temporaires, Grande ouverture, Philharmonie, Reflex, Photo club, Arts plastiques, Flou, Boîtier, Centre d art, Appareil photo, Prise de vue, Rétrospective, Noir et blanc, Expos, Argentique