05 Novembre > 22 Décembre
Vernissage jeudi 04 Novembre - 18:30

Alba_068.jpg
68B-Bretagne_Douarnenez029.jpg

Antonio Jiménez Saiz  

tant de poussière, et moi si sourd

« Tant de poussière, et moi si sourd » est une épopée murie dans le silence d’un quotidien ou les mots se donnent à méditer. Si la maladie est un exil de soi, être bipolaire est un naufrage ou chaque jour soulève un deuil sur la beauté du monde. Ce n’est pas un ouvrage de médecine, les médicaments suffisent déjà, c’est un livre ou la mélancolie se décline le corps dans la mélasse, frêle, de toutes teintes et coloris.

---

"Auteur de quatre ouvrages auto-édités, Antonio Jiménez Saiz invite la lumière dans les ténèbres de sa vie intérieure. Qu’il aborde la mort en sursis ou la mort de l’esprit, le photographe bruxellois se cherche dans l’autre et dans la nature intimement mystérieuse avec une sensibilité granuleuse et fragile, tantôt mystique, tantôt ludique." Sophie Soukias

Stéphanie Petitjean

Prudents comme les serpents

CHAOS, KHAOS, ABÎME

 

Confusion générale des éléments de la matière, 

avant la formation du Monde.

 

Ensemble de choses sens dessus dessous, et 

donnant l'image de la destruction, de la ruine, 

du désordre.

 

                                        Du chaos naît la lumière.

 

Prudents comme les serpents se présente tel un hommage aux (trans)mutations,

celles des âges de la vie et du temps flou qui les entoure.

Par une transition du chaos vers l'apaisement, cette série vient ancrer une fin de cycle.

Une révolution complète.

---

"Photographe à la pratique aussi quotidienne que nécessaire, Stéphanie Petitjean archive ses souvenirs depuis une dizaine d'années en un empilement de pellicules resté muet jusqu'ici.

L'exposition "Prudents comme les serpents" (bientôt accompagné d'un livre éponyme à paraître aux éditions "Yellow Now") donne la parole à ce travail de l'ombre.

Après avoir tourné sept fois la langue dans sa bouche, on ose parfois faire face à son propre silence." R.dH.